Fraudes à l'assurance-maladie - Une progression de 46 % en 5 ans

Fraudes à l'assurance-maladieUne progression de 46 % en 5 ans

Henri de Saint Roman
| 12.01.2017

Selon le dernier bilan de la Délégation nationale de lutte contre la fraude (DNLF), les pratiques délictueuses ont augmenté de 68 % en un an dans les établissements de santé. Le renforcement des contrôles explique cette tendance.

  • fraude

Les fraudes aux prestations sociales ont considérablement progressé ces dernières années. Selon le bilan annuel de la Délégation nationale de lutte contre la fraude (DNLF), elles ont dépassé les 500 millions d’euros en 2015. En dehors des escroqueries aux prestations famille et retraite, les pratiques frauduleuses sur la branche maladie se sont accrues de 46 % depuis cinq ans et ont dépassé les 240 millions d’euros en 2015 (dont 231,5 millions d’euros pour l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires