Grippe : la vaccination à l'officine étendue à tous les adultes

Grippe : la vaccination à l'officine étendue à tous les adultes

Marie Bonte
| 29.11.2016
  • Grippe

Dans le cadre de l'examen du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2017, les députés sont revenus sur la limitation de la vaccination contre la grippe par les pharmaciens aux patients porteurs d'un bon de prise en charge.

Les pharmaciens pourront vacciner contre la grippe tous les patients adultes sans exception. Les députés ont réaffirmé hier soir leur volonté d’inscrire le principe de cette expérimentation qu’ils avaient initialement votée...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
Pascal M Pharmacien 29.11.2016 à 16h58

ils ferait mieux de rembourser le vaccin à tout le monde quelque soit l age

comme le "vaccin homéopathique" qui coute 10 fois plus cher !!!!!

Répondre
 
Benoit J Pharmacien 29.11.2016 à 16h32

Heureusement, c'est justement la population qui aura besoin des pharmaciens.... Les porteurs de bons voient souvent des médecins et des IDE et ils ne sont la cible si on veut étendre la couverture Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires