Organisation des soins - Dernière pharmacie avant le désert médical

Organisation des soinsDernière pharmacie avant le désert médical

14.04.2016

Alors que la désertification galopante des territoires risque de contaminer le monde officinal, l’utilisation du numérique comme support des nouveaux rôles du pharmacien, s’impose. Reste à faire émerger une volonté politique dans cette nouvelle réorganisation des soins.

Le pharmacien reste souvent le seul interlocuteur de territoires de santé désertés par leurs médecins. Les agences régionales de santé (ARS) n’en relèvent pas moins des zones fragiles dont la précarité menace la profession de déstabilisation économique.

« Les chiffres sont féroces. 183 officines ont disparu en un an ; dans la moitié des cas, il s’agit de fermetures sèches. Plus de la moitié était située dans des villes de plus de 16 000 habitants », alerte Alain Delgutte, président...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires