RTU dans le VIH - La France, 1er pays européen à autoriser Truvada en prévention

RTU dans le VIHLa France, 1er pays européen à autoriser Truvada en prévention

07.12.2015

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient d’autoriser le Truvada dans la prévention du VIH par le biais d’une RTU. La France devient ainsi le premier pays d’Europe à mettre à disposition un traitement préventif du VIH aux personnes à haut risque de contamination.

  • Un traitement destiné aux personnes à haut risque de contamination

Très attendue, la recommandation d’utilisation temporaire (RTU) du Truvada dans la prophylaxie pré-exposition (PrEP) du VIH a été signée le 25 novembre par l’ANSM et dévoilée mercredi dernier. Cette autorisation en prévention est une première en Europe. Seuls les États-Unis ont précédé la France en autorisant une extension d’autorisation de mise sur le marché (AMM) au Truvada en 2012. « Il s’agit d’une stratégie de diversification de l’offre de prévention en France, le but n’est...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires