Des incidents aux origines multifactorielles - Pour en finir avec les ruptures d’approvisionnement

Des incidents aux origines multifactoriellesPour en finir avec les ruptures d’approvisionnement

31.10.2011

Toute la chaîne du médicament s’est réunie pour débattre des ruptures d’approvisionnement en clôture de la Journée de l’économie de l’officine. Malgré des tensions qui persistent entre laboratoires et grossistes, la plupart des intervenants s’accordent désormais sur le caractère multifactoriel de ces incidents.

  • Tous les acteurs de la chaîne du médicament réunis pour trouver des remèdes

DU FABRICANT de matières premières aux représentants des pharmaciens, en passant par la chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) et le LEEM (Les entreprises du médicament) représentant les laboratoires, tous les acteurs de la chaîne du médicament ont répondu présents à l’invitation pour débattre du problème des ruptures d’approvisionnement.

Isabelle Adenot, présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, regrette d’abord que les médias aient « crié à la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires