Conférence des doyens de facultés de pharmacie francophone - Tendre vers l’excellence, au Nord comme au Sud

Conférence des doyens de facultés de pharmacie francophoneTendre vers l’excellence, au Nord comme au Sud

14.06.2011

L’indispensable adaptation de la formation des pharmaciens dans le monde et l’évolution des rapports Nord-Sud ont été au centre des travaux de la 10e Conférence des doyens de facultés de pharmacie francophone qui s’est tenue à Lyon (voir nos précédentes éditions). Outre la pharmacie, l’enseignement des mathématiques montre que, à terme, les pays en développement pourraient rattraper leur retard.

« IL FAUT plus de vingt millions de dollars, nous les avons presque, nous y arriverons. » Star mondiale des mathématiques, médaille Fields l’an dernier (l’équivalent du Nobel pour les maths), Cédric Villani, professeur à l’École normale supérieure de Lyon et directeur à Paris de l’institut Henri-Poincaré, a été l’hôte d’honneur de la 10e conférence des doyens de facultés de pharmacie francophones (CIDPHARMEF). Ce chercheur et enseignant atypique, le plus connu des mathématiciens français...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.