Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Mélanie Maziere
| 19.11.2019
  • non substituable

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ».

Voulues par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et entérinées par la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2019, les nouvelles règles du NS seront applicables dès le 1er janvier 2020. Elles prévoient notamment un encadrement plus strict de la mention NS que les...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dau

Un réquisitoire contre la délivrance à l’unité

Alors que la délivrance à l’unité refait surface, le syndicat USPO exhorte les députés à voter contre cette mesure jugée inutile et néfaste pour la profession. Le projet de loi relatif « à la lutte contre le gaspillage et à... 7

Partenaires