CAR-T cells - Le défi économique des thérapies innovantes

CAR-T cellsLe défi économique des thérapies innovantes

Mélanie Maziere
| 11.10.2018

L’arrivée des CAR-T cells, ces nouveaux traitements du cancer, remet en question l’efficience du système de santé français, notamment ses procédures d’évaluation médico-économiques et de fixation des prix. La France pourra-t-elle financer ces innovations de rupture ?

  • Car-T cell

Autorisés aux États-Unis en 2017, Kymriah (tisagenlecleucel) et Yescarta (axicabtagene ciloleucel) ont décroché leur autorisation de mise sur le marché (AMM) européenne le 23 août dernier. Reste à négocier leurs prix pour qu’ils fassent officiellement leur entrée sur le marché français. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) leur a octroyé une autorisation temporaire d’utilisation le 17 juillet, pour ne pas en retarder l’accès aux patients...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
gaertner

À la Une Philippe Gaertner : les chances à saisir Abonné

Le Congrès national des pharmaciens se déroulera les 20 et 21 octobre à Strasbourg. À la veille de cette 71e édition, Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’un des co-organisateurs de l'événement*, explique que, au-delà des difficultés économiques actuelles, des opportunités s'offrent aujourd'hui aux pharmaciens. Commenter

Partenaires