À la Une - ROSP 2017 : ce qu'elles rapportent vraiment

À la UneROSP 2017 : ce qu'elles rapportent vraiment

Christophe Micas
| 22.05.2018

Substitution générique, accompagnement des asthmatiques, suivi des patients sous anticoagulants : plusieurs missions justifient une rémunération complémentaire à celle de la marge commerciale et des honoraires. Mais combien ces rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) rapportent-elles, en moyenne, aux pharmaciens ?

  • ROSP
  • tab

• LA SUBSTITUTION GÉNÉRIQUE

Chaque année, les syndicats d’officinaux et l’assurance-maladie fixent des objectifs de substitution générique et les modalités de la rémunération qui vont avec. Pour 2017, le montant de la ROSP générique versé depuis vendredi 18 mai par l’assurance-maladie s’élève en moyenne à 7 126 euros par pharmacie. C’est environ 1 300 euros de plus que l’an dernier. En effet, le montant de la prime pour la substitution générique réalisée en 2016,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
manif

À la Une Réforme des retraites : non à l’étatisation ! Abonné

Médecins, infirmiers et kinésithérapeutes ont manifesté le 16 septembre à Paris, dans les pas des avocats, tous opposés au système de retraite universel voulu par le gouvernement. Absents de ce mouvement, les pharmaciens espèrent encore être entendus d'ici au 15 octobre lors d'une concertation avec le gouvernement sur leurs revendications visant à préserver les spécificités de leur régime, comme... Commenter

Partenaires