Agnès Buzyn s’oppose à la suppression du monopole

Agnès Buzyn s’oppose à la suppression du monopole

Mélanie Maziere
| 23.03.2018
  • Buzyn

Lors du colloque pour le bon usage du médicament qui s'est tenu le 22 mars à Paris, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a réaffirmé son attachement au monopole pharmaceutique mais n’a pas souhaité prendre position quant à faire entrer l’automédication dans le parcours de soins du patient.

Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a été le premier à s’adresser à la ministre de la Santé dans le cadre de questions-réponses...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Prescription électronique

À la Une Ordonnance électronique : c'est pour quand ? Abonné

En chantier depuis plusieurs années, l’application de l’e-prescription va s’accélérer, une évolution rendue nécessaire par la sécurisation de la transmission des ordonnances. Mais aussi par l'encouragement des professionnels de santé à la coordination des soins. Commenter

Partenaires