À la Une - Quand la cellule devient médicament

À la UneQuand la cellule devient médicament

Mélanie Maziere
| 12.03.2018

Discipline tout aussi novatrice que la thérapie génique*, la thérapie cellulaire a longtemps été freinée dans son développement par les considérations éthiques liées au statut de l’embryon. Si aujourd'hui les recherches reprennent, ses promesses de régénération des tissus à l’infini ne sont pas encore réalisées.

  • tc
  • schéma

La thérapie cellulaire consiste à greffer des cellules pour « restaurer la fonction d’un tissu ou d’un organe », explique l’INSERM. Ceci dans le but de soigner durablement et en un seul traitement à base de cellules thérapeutiques provenant du patient lui-même (autologues) ou provenant d’un donneur (allogènes). L’objectif ? Remplacer les cellules défaillantes ou disparues. Les premières applications en médecine humaine ont lieu dans les années 1970. Au-delà des...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires