La médecine vétérinaire ouvre la voie  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 12/03/2018
Alors qu’une seule thérapie cellulaire est autorisée en Europe en médecine humaine, plusieurs traitements sont déjà proposés chez l’animal. En France, les thérapies biologiques pour les animaux ne sont pas soumises à la stricte réglementation du médicament.

En médecine vétérinaire, le développement et l’usage thérapeutique des cellules-souches ne connaissent aucune limite. Plusieurs sociétés de biotechnologie françaises se sont donc lancées dans ce créneau, telles Vetbiobank.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte