L’AFIPA s’oppose à l’interdiction de l’ANSM  Abonné

Par
Publié le 01/03/2018
Daphné Lecomte-Somaggio, déléguée générale de l’AFIPA*, déclare que la décision de l'ANSM fait perdre des chances de trouver des solutions intelligentes en faveur d'une automédication responsable.

Le Quotidien du pharmacien.- Quelle réaction les recommandations de l’ANSM vous inspirent-elles ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte