Ibuprofène et grossesse : un risque pour la fertilité des petites filles

Ibuprofène et grossesse : un risque pour la fertilité des petites filles

Mélanie Maziere
| 05.02.2018
  • Foetus

C'est une étude de plus en faveur de la contre-indication de l'ibuprofène tout au long de la grossesse. Cette fois, ce sont ses effets nocifs sur la fertilité de la petite fille naître qui sont pointés du doigt, lors de son utilisation au cours du premier trimestre de grossesse de la mère.

Après avoir démontré les conséquences néfastes sur le développement de l'appareil reproducteur masculin chez le garçon à naître dès le premier trimestre de grossesse, les chercheurs pointent...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Assemblée nationale

La prescription pharmaceutique bientôt expérimentée ?

Dans deux régions, les pharmaciens pourraient dispenser dès 2019, à titre expérimental, certains médicaments à prescription médicale obligatoire, dans des pathologies comme la cystite, la conjonctivite ou l’eczéma. « À compter... 8

Partenaires