Buccolam : attention aux bouchons défectueux

Buccolam : attention aux bouchons défectueux

Charlotte Demarti
| 16.01.2018
  • Buccolam

L’Agence européenne du médicament invite les parents et soignants à vérifier les seringues de Buccolam (midazolam) avant administration orale lors d’une crise d’épilepsie. En effet, une partie du bouchon peut rester sur la seringue et être accidentellement ingérée ou inhalée.

Certaines seringues en plastique de Buccolam, un traitement de la crise épileptique chez l’enfant de 3 mois à 18 ans qui s’administre par voie orale, présentent un défaut au niveau du bouchon. En effet, il a...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires