Grippe - Vaccination antigrippale à l'officine : la greffe prendra-t-elle ?

GrippeVaccination antigrippale à l'officine : la greffe prendra-t-elle ?

David Paitraud
| 11.12.2017

Depuis le 4 octobre, les Français ont le choix de se faire vacciner par leur médecin, un infirmier ou leur pharmacien pour « ne pas laisser la grippe leur gâcher l'hiver ». Premiers surpris, les officinaux des régions expérimentatrices ont rapidement compris l'enjeu de cette nouvelle mission. Ils ont répondu présents, les patients aussi d'ailleurs.

Suffira-t-il d'une saison pour que la vaccination à l'officine soit ancrée dans les habitudes ? Ce qui est sûr, c'est que les Français sont loin de bouder cette nouvelle option.

Après plus de 2 mois de campagne vaccinale, ils sont plus de 100 000 (au 17 novembre 2017) à avoir choisi le pharmacien comme vaccinateur. C'est le cas de Françoise, résidente en région Nouvelle-Aquitaine : « je l'ai appris en écoutant la radio ; munie de mon bon, je me suis rendue dans...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires