Un entretien avec la patineuse artistique Nathalie Péchalat - « Toute une carrière à 10 °C »

Un entretien avec la patineuse artistique Nathalie Péchalat« Toute une carrière à 10 °C »

Didier Doukhan
| 11.12.2017

Sur la glace, elle a représenté la France avec talent pendant près de 15 ans. Aujourd'hui devenue consultante sport, Nathalie Péchalat fait partager ses recettes du succès aux médias et aux entreprises. Depuis 2014, elle est aussi la marraine de l'association « Premiers de cordée » qui amène le sport auprès des enfants hospitalisés. Interrogée par le « Quotidien » la multimédaillée de patinage artistique explique les spécificités d'un sport forcément pratiqué à basse température.

  • Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat

Le Quotidien du pharmacien. — Quel type de protection contre le froid utilisez-vous quand vous patinez ?

Nathalie Péchalat.- Avant toute chose, je porte une attention particulière aux matières qui composent mes vêtements sur la glace. Aussi bien lorsque je m'entraîne que lors des compétitions. Je privilégie naturellement les microfibres, et plus globalement des tissus à la fois fins et chauds mais qui laissent passer la transpiration. L'autre façon de se...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires