Un transfert contesté - Mobilisation pour la pharmacie de Nexon menacée de fermeture

Un transfert contestéMobilisation pour la pharmacie de Nexon menacée de fermeture

Jean-Pierre Gourvest
| 07.12.2017

Environ trois cents personnes se sont réunies samedi 1er décembre devant la pharmacie de Nexon (Haute-Vienne) en soutien au titulaire de l’officine menacé de fermeture. En dehors du personnel concerné et de nombreux patients habitués, plusieurs confrères du département étaient venus épauler les manifestants, formant un collectif d’une demi-douzaine de pharmaciens inquiets d’une situation qui pourrait un jour les concerner à leur tour.

  • Nexon

L’affaire, évoquée dans nos colonnes le 9 novembre dernier, repose sur un transfert accordé par le ministère de la Santé, puis révisé, à la demande de pharmaciens concurrents, et annulé par l’ARS et l’Ordre régional. Ce dernier avait vu le 17 novembre une cinquantaine de personnes défiler sous ses fenêtres à Limoges. Stéphane Labarre, le confrère concerné, a été depuis radié par l'Ordre, tandis que son autorisation de vente de médicaments était suspendue.

Depuis,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires