Un pharmacien sur quatre a déjà pensé au suicide

Un pharmacien sur quatre a déjà pensé au suicide

Marie Bonte
| 06.12.2017
  • Dépression

Comme le révèle une nouvelle enquête de l’association Soins aux professionnels de santé (SPS), 25 % des pharmaciens ont déjà eu des pensées suicidaires liées à des raisons professionnelles. Un constat qui incite l’association à intensifier la prévention sur l’ensemble du territoire français.

Au cours de leur carrière, un quart des pharmaciens a déjà eu des pensées suicidaires en lien avec sa situation professionnelle. Ce taux est identique à celui des autres professionnels...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
FRANÇOIS C Pharmacien 12.12.2017 à 11h43

ça me scie: j'ai 40 ans de vie prof et meme si l'Etat fait son possible pour nous pourrir la vie, l'idée ne m'est jamais venue!
Si l'Etat vous emm.... deconventionez vous et envoyez promener le syste Lire la suite

Répondre
 
Thilo D Pharmacien 07.12.2017 à 11h56

Je ne sais pas vous, mais depuis que femme et enfant(s) sont partis, je me sens mieux et j'y pense beaucoup moins souvent...

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 06.12.2017 à 22h57

Le problème du suicide c'est qu'on n'en profite pas après . Alors qu'il y a des solutions ... très à la mode laisser tout partir en vrille , au final on est encore plus emmerdé mais c'est rigolo au Lire la suite

Répondre
 
CHRISTOPHE A Pharmacien 06.12.2017 à 20h23

On en est toujours a raconter les mêmes âneries, et 6 profs sur 10 et 5 chefs d'entreprises sur 12 et les concierges quelles sont leurs envies de suicide, moi c'est quand je vous un article comme ça Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires