Vaccination chez les personnes âgées - La méfiance règne

Vaccination chez les personnes âgéesLa méfiance règne

Domitille Darnis
| 27.11.2017

Efficacité douteuse, complot politico-industriel, réactions secondaires graves… Depuis quelques années, la vaccination n’a plus la cote chez les personnes âgées, pourtant plus sensibles aux pathologies et complications infectieuses. Objectifs au comptoir ? Instaurer le dialogue pour comprendre les réticences et mettre en lumière les bénéfices de la vaccination.

« Ma voisine s’est fait vacciner l’an dernier contre la grippe et ça ne l’a pas empêché de tomber malade ».

Les exemples sur une supposée inefficacité du vaccin anti-grippal ne manquent pas et participent majoritairement au refus à la vaccination. L’enquête du Baromètre Santé 2016 a mis en évidence que près des deux tiers des personnes interrogées âgées entre 65 et 75 ans, se méfiaient de l’utilité du vaccin. Moins de la moitié de la population étudiée s’est d’ailleurs...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
besset

« Continuez à substituer, même en cas d'égalité des prix ! »

Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), appelle les confrères à continuer la substitution, même en cas d'alignement des prix du princeps sur les génériques, « pour la survie de... 5

Partenaires