Journée de l'Ordre - Prescription pharmaceutique : la ministre ne dit pas non

Journée de l'OrdrePrescription pharmaceutique : la ministre ne dit pas non

Mélanie Maziere
| 23.11.2017

À l’occasion de la 30e journée de l’Ordre des pharmaciens, sa présidente Carine Wolf-Thal a interpellé la ministre de la Santé sur l’idée d’une dispensation particulière pour certains médicaments comme les codéinés : la prescription pharmaceutique.

  • Buzyn

La présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, Carine Wolf-Thal, est revenue lundi, face à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, sur son idée, présentée pour la première fois dans « Le Quotidien du Pharmacien » du 13 novembre, de médicaments à prescription pharmaceutique. Une idée qui lui est « chère » et lui tient « d’autant plus à cœur » depuis le passage en prescription médicale obligatoire des produits codéinés l’été dernier. « ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
graphique

À la Une Réforme des retraites : touchez pas à la « capi » Abonné

Depuis l’annonce de compromis par le Premier ministre, le 11 janvier, les représentants de la profession travaillent d’arrache-pied pour présenter des propositions qui éviteront une mainmise totale de l’État sur le système de retraite des pharmaciens. Et plus particulièrement sur la retraite complémentaire par capitalisation (CAPI), pilier essentiel des pensions de la profession. 4

Partenaires