Prévention, dépistage, conseil thérapeutique - Médecins-pharmaciens : la guerre aura-t-elle lieu ?

Prévention, dépistage, conseil thérapeutiqueMédecins-pharmaciens : la guerre aura-t-elle lieu ?

19.01.2009

Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’en prend vivement aux initiatives du groupement Giphar et de la mutuelle MTRL. Estimant qu’elles font la promotion d’une consultation médicale, l’instance menace d’engager des poursuites judiciaires pour exercice illégal de la médecine.

LE CONSEIL national de l’Ordre des médecins (CNOM) voit rouge. Il estime que la campagne de communication du groupement Giphar (le « Quotidien » du 4 décembre 2008), mais aussi le contrat « Réflexe, prévention, santé » proposé par la mutuelle MTRL et les Assurances du Crédit Mutuel (notre édition du 23 avril 2007), piétinent les plates bandes du corps médical. Décidé à ne pas se laisser faire, le CNOM indique qu’il a pris la décision d’intenter des poursuites judiciaires contre les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires