Chronobiologie - Mieux vaut se blesser le jour

ChronobiologieMieux vaut se blesser le jour

Didier Doukhan
| 20.11.2017
  • dessin

La chronobiologie n'en finit pas de bouleverser nos connaissances en physiopathologie. Si la discipline est connue depuis longtemps pour éclairer les rythmes de la sécrétion du cortisol, elle est désormais un nouveau paramètre à prendre en compte pour certains actes médicaux. 

Ainsi, une récente étude menée par une équipe française et parue dans « The Lancet » montre déjà que le risque de développer de graves complications après une opération du cœur est deux fois moins...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ameli

Déclaration des ROSP : le délai est prolongé

Les pharmaciens retardataires ont jusqu’au 29 mars - au lieu du 18 mars - pour déclarer les nouvelles ROSP. La saisie sur « Amelipro » des nouvelles ROSP des pharmaciens est prolongée jusqu’au 29 mars 2019 à la place du 18 mars... Commenter

Partenaires