Le risque de lymphome augmenté avec les anti-TNF alpha

Le risque de lymphome augmenté avec les anti-TNF alpha

Mélanie Maziere
| 07.11.2017
  • Recherche

Les anti-TNF alpha ont révolutionné la prise en charge de maladies inflammatoires chroniques, allant de la spondylarthrite ankylosante aux MICI en passant par le psoriasis sévère. Mais leurs effets indésirables ne sont pas à prendre à la légère. Une étude révèle qu'ils augmentent le risque de survenue de lymphome.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en collaboration avec l'AP-HP, a mené une étude sur le risque de lymphome associé aux anti-TNF...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Grand débat

Participez au Grand débat national : « le Quotidien » vous donne la parole

À l’occasion du Grand débat national, nehs et le Groupe profession santé (GPS) réunissant « le Quotidien du pharmacien », « le Quotidien du médecin », « le Généraliste », « infirmiers.com », s’associent pour lancer une grande enqu... Commenter

Partenaires