Maladies chroniques inflammatoires intestinales - La prise en charge a évolué

Maladies chroniques inflammatoires intestinalesLa prise en charge a évolué

28.11.2016

Une étude menée par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) s’est intéressée aux patients atteints maladies chroniques inflammatoires intestinales (MICI) en France entre 2009 et fin 2014. Elle a identifié 220 166 patients en France : 51,6 % avaient une rectocolite hémorragique et 48,4 % une maladie de Crohn. La proportion d’homme était de 45,5 %. L’étude montre que la prise en charge thérapeutique de ces patients a fortement évolué ces dernières années...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires