Évaluation médico-économique à l'anglaise - Feu vert pour une thérapie génique à 594 000 euros

Évaluation médico-économique à l'anglaiseFeu vert pour une thérapie génique à 594 000 euros

Mélanie Maziere
| 30.10.2017

Connu pour la sévérité de ses décisions, l’organisme britannique chargé de la fixation du prix des médicaments (NICE) vient de donner son aval pour une thérapie génique à 594 000 euros, le Strimvelis de GSK.

Destiné aux bébés bulles, le Strimvelis a été développé en partenariat par le laboratoire GSK et l’Hôpital San Raffaele de Milan, en Italie. Après avoir obtenu son autorisation de mise sur le marché européenne (AMM) le 26 mai 2016, il a naturellement été mis à disposition très rapidement en Italie qui a accepté fin juillet 2016 son remboursement intégral à 594 000 euros. Surprise : le Royaume-Uni, avec son système de fixation des prix particulièrement sévère, vient...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires