Un peu de physiopathologie

Publié le 11/09/2020

La lombalgieDans la lombalgie, plusieurs structures du dos peuvent générer une douleur :- Les disques intervertébraux qui, en vieillissant, peuvent engendrer un pincement du disque ou une protrusion discale (affaissement du disque qui devient plus large que la vertèbre) ;- Les articulations interapophysaires ;- Les ligaments ;- Les muscles spinaux…La lombalgie peut faire suite à un effort, à une chute, à un simple mouvement mais également à un stress psychique. La lombalgie évolue le plus souvent favorablement en quelques semaines mais peut aussi évoluer vers une lombalgie chronique ou se compliquer d’une compression radiculaire, sciatique ou crurale…L’entorseL’entorse de la cheville, la plus fréquente, survient lors d’un mouvement forcé (lésion du ligament latéral le plus souvent). Elle se manifeste par un œdème, une ecchymose limitée au bord du pied et une gêne à la marche. La douleur est souvent caractéristique : initialement vive, elle s’atténue pour réapparaître quelques heures plus tard.Le torticolisLe torticolis fait souvent suite à un faux-mouvement, à une mauvaise position et touche les muscles et les ligaments. D’autres facteurs sont à prendre en compte : le manque d’activité physique, le stress au travail, une mauvaise posture sur écran, le port d’objets lourds… Le torticolis est douloureux et il limite les mouvements du cou. Les douleurs irradient parfois dans les épaules et donnent des maux de tête. En général, le torticolis disparaît en quelques jours.


Source : lequotidiendupharmacien.fr