Cancer cutané - Risque accru d’autres cancers
Brève

Cancer cutanéRisque accru d’autres cancers

02.05.2013

Pour les sujets d’origine caucasienne, un antécédent de cancer cutané non-mélanome augmente le risque de développer un autre cancer de 15 % et de 26 %, respectivement s’il s’agit d’un basocellulaires ou d’un spinocellulaire. L’équipe menée par le Pr Jiali Han de la Harvard Medical School a tiré ces conclusions de deux grosses cohortes américaines suivies jusqu’en 2008, l’une chez des hommes (n=51 529, Health Professionals Follow-up study), la seconde chez des femmes (n=121 700, Nurses’...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
agnès buzyn rtl

Vente à l’unité : Agnès Buzyn souligne les difficultés techniques

Invitée du Grand Jury sur RTL, le 17 mars, la ministre de la Santé s’est déclarée favorable à la vente à l’unité pour les antibiotiques et tout autre traitement de courte durée, tout en soulignant les difficultés techniques... 10

Partenaires