Ostéoporose - La piste des anticorps anti-FSH
Brève

OstéoporoseLa piste des anticorps anti-FSH

30.08.2012

UNE ÉTUDE chez la souris publiée fin août dans les « Proceedings » de l’Académie des sciences américaine suggère que l’administration d’anticorps anti-FSH pourrait protéger contre l’ostéoporose. Il y a quelques années, l’équipe de Mone Zaidi (Mount Sinai School of Medicine, New York) avait montré que la FSH exerce une régulation au niveau de l’os directement, sans passer par l’axe estrogénique. La FSH s’élève précocement à la ménopause ; elle stimule la destruction osseuse et régule...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires