Contraception hormonale et VIH - Les femmes séropositives peuvent continuer la pilule
Brève

Contraception hormonale et VIHLes femmes séropositives peuvent continuer la pilule

23.02.2012

« Les femmes qui vivent avec le VIH ou qui courent un grand risque de contracter le virus peuvent continuer, sans danger, à recourir à la contraception hormonale », affirme l’Organisation mondiale de la santé (OMS), après l’avis de son comité d’évaluation des directives. Cette recommandation fait suite à l’examen approfondi de nouvelles données suggérant un lien entre la contraception hormonale et l’infection par le VIH. Une étude publiée dans le numéro d’octobre 2011 de la revue « Lancet...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pharmacien

À la Une La nouvelle marge pour 2019 Abonné

En prévision de l'instauration de nouveaux honoraires de dispensation à partir du 1er janvier 2019, un nouvel arrêté de marge vient de paraître au « Journal officiel ». 3

Partenaires