Mémoire - Des patchs à la nicotine
Brève

MémoireDes patchs à la nicotine

23.01.2012
  • Amélioration de 46 %

LES CONCLUSIONS d’une étude américaine ne doivent surtout pas amener à s’appliquer des patchs à la nicotine sans avis médical, et encore moins à se mettre à fumer… pour sa santé. En effet, l’équipe de Paul Newhouse, à Nashville, vient de constater que l’utilisation de ces fameux patchs destinés au sevrage tabagique, améliore les performances cognitives, chez des sujets atteints de troubles modérés de la cognition.

L’idée de l’étude est née de deux constats antérieurs. Tout d’abord,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires