Téléphone portable - Pas de lien entre usage prolongé et cancer
Brève

Téléphone portablePas de lien entre usage prolongé et cancer

27.10.2011

L’USAGE prolongé d’un téléphone portable n’augmente pas le risque de cancer du cerveau, selon une vaste étude conduite sur 18 ans au Danemark, et publiée en ligne par le « British Medical Journal ». Cependant, la durée quotidienne d’utilisation du téléphone n’est pas connue. Les chercheurs n’excluent pas qu’une augmentation du risque apparaisse chez les très gros utilisateurs. Fin mai, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) avait classé les radiofréquences de téléphonie...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
page 2

À la Une Ce qui vous attend en 2020 Abonné

Nouvelles règles du non substituable (NS), TROD angine, substitution des spécialités dites hybrides, ou encore apparition de la dispensation adaptée, de la dispensation sous protocole, et des entretiens pour patients sous anticancéreux oraux… Qu'elles soient d'ordre législatif ou conventionnel, ces modifications annoncent un cru 2020 riche en perspectives ouvrant au pharmacien de nouvelles... Commenter

Partenaires