Pour un diagnostic précoce - Dépister l’Alzheimer par l’odorat
Brève

Pour un diagnostic précoceDépister l’Alzheimer par l’odorat

18.01.2010

La méthode est constatée pour l’instant sur le modèle murin de la maladie d’Alzheimer. Mais, si elle se confirmait chez l’humain, elle fournirait un test de diagnostic précoce de l’affection, ainsi qu ’un moyen d’évaluer l’efficacité thérapeutique. De quoi s’agit-il ? Une équipe new-yorkaise est partie d’un fait connu, les perturbations de l’odorat au cours de l’Alzheimer, et a voulu en savoir davantage.

Chez des souris génétiquement modifiées pour déclarer la neurodégénerescence,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires