Addictovigilance - Prégabaline : un mésusage à la hausse

AddictovigilancePrégabaline : un mésusage à la hausse

Charlotte Demarti
| 23.09.2019

Le mésusage de la prégabaline (Lyrica et génériques), dans un contexte d’abus ou de dépendance, a augmenté en 2018, selon un bilan dressé par les centres d’addictovigilance.

  • addictovigilance

Les centres d’addictovigilance ont remarqué une augmentation de la consommation de prégabaline (Lyrica et génériques) dans un contexte d’abus ou de dépendance en 2018, selon l’enquête Oppidum publiée le 13 septembre. En effet, 106 notifications d’abus ou dépendance avec cet antiépileptique ont été adressées aux centres en 2018, alors qu’il n’y en avait que 26 en 2017.

L’enquête souligne que la moitié des personnes ayant utilisé la prégabaline pour mésusage l’ont...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires