Patients âgés à haut risque ischémique - L'intérêt d'une anticoagulation par le rivaroxaban

Patients âgés à haut risque ischémiqueL'intérêt d'une anticoagulation par le rivaroxaban

Christine Nicolet
| 12.09.2019

Selon les résultats de l'étude SAFIR, la prescription de rivaroxaban (Xarelto) est associée à une diminution significative du risque d'AVC ischémique chez des patients très âgés atteints de fibrillation atriale, et présente un meilleur profil de sécurité que les antivitamines K.

La fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Selon les données de la HAS, 70 % des malades qui en sont atteints ont plus de 75 ans et elle augmente avec l'âge pour atteindre 10 % au-delà de 80 ans et 17 % au-delà.

Non traitée, la FA expose aux risques ischémique et embolique, ainsi qu'à un risque d'accident vasculaire cérébral (AVC) dont les conséquences peuvent être le décès ou la perte d'autonomie. Pour ces raisons, le consensus...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
euros

Tous les entretiens seront payés avant fin septembre

À l'occasion d'un point presse hier, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) annonce que l'assurance-maladie s'est engagée à payer tous les entretiens pharmaceutiques et bilans partagés de médication encore en souff... Commenter

Partenaires