Addictions, autisme, dépression... - Quand le microbiote intestinal « manipule » le cerveau

Addictions, autisme, dépression...Quand le microbiote intestinal « manipule » le cerveau

Hélia Hakimi-Prévot
| 09.09.2019

Trois grands modes d’interactions - neurologique, hormonal et immunitaire - régissent les liens entre le cerveau, le tube digestif et ses bactéries. La recherche sur ces interactions avance à grand pas mais ne permet pas encore d’améliorer la prise en charge thérapeutique.

  • microbiote

Le tube digestif fabrique des neurotransmetteurs qui modifient l’activité cérébrale. Les bactéries intestinales peuvent, ainsi, moduler le fonctionnement du cerveau et influencer notre comportement. Par ailleurs, face à un stress, certains mécanismes hormonaux (tels que l’augmentation du taux de cortisol) viennent également modifier les contractions du tube digestif qui interagit alors directement avec le cerveau. Enfin, « le microbiote intestinal module nos cellules immunitaires...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
euros

Tous les entretiens seront payés avant fin septembre

À l'occasion d'un point presse hier, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) annonce que l'assurance-maladie s'est engagée à payer tous les entretiens pharmaceutiques et bilans partagés de médication encore en souff... Commenter

Partenaires