Un dépistage recommandé pour les patients en surpoids - La progression de la NASH inquiète les spécialistes

Un dépistage recommandé pour les patients en surpoidsLa progression de la NASH inquiète les spécialistes

Anne-Gaëlle Moulun
| 04.07.2019

Une étude publiée dans la revue « Nature » montre que, parmi 4000 jeunes adultes britanniques âgés de 24 ans, 20% présentaient des signes de NAFLD (non-alcoholic fatty liver disease). Une pathologie qui peut conduire à une forme plus sévère de maladie chronique du foie communément nommée la NASH.

  • nash

« La NAFLD est une des causes principales de maladie chronique du foie dans le monde. Elle a une prévalence de 25,7 % dans le monde et de 3 à 10 % chez les enfants et les adolescents », explique le Dr Cyrielle Caussy, endocrinologue au Centre hospitalier Lyon Sud.

Alors que la NAFLD peut rester bénigne, certains patients développent une forme plus sévère de maladie chronique du foie, avec une inflammation évoluant vers une fibrose. Il s’agit de la NASH ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires