Maladie de Parkinson - Pourquoi pas la dopamine en continu ?

Maladie de ParkinsonPourquoi pas la dopamine en continu ?

Mireille Peyronnet
| 20.06.2019

On vous a toujours enseigné qu’il était impossible d’utiliser directement la dopamine pour pallier à son défaut de sécrétion, à l’origine de la maladie de Parkinson (MP). Parce qu’elle ne passe ni la barrière hémato-encéphalique ni la barrière digestive et qu’elle s’oxyde très rapidement, on est contraint d'utiliser son précurseur, la L-Dopa. Une invention, présentée à la XIIIe édition de l’International Basal Ganglia Society (IBAGS*), pourrait changer la donne.

  • dopamine

Les ganglions de la base sont constitués d’un ensemble de noyaux très interconnectés, situés très profondément sous le cortex. L’un d’eux, le striatum reçoit les projections dopaminergiques issues des neurones de la substance noire. Dans la MP, ces neurones dégénèrent et le striatum est privé de dopamine. Ce qui induit des perturbations dans les réseaux de neurones se traduisant par des troubles moteurs.

L-dopa intermittente

« Lorsque j’explique à mes étudiants que l...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires