Une nouvelle étude le confirme dans la population gay - Charge virale indétectable du VIH = zéro transmission

Une nouvelle étude le confirme dans la population gayCharge virale indétectable du VIH = zéro transmission

Charlène Catalifaud
| 13.05.2019

Une personne séropositive pour le VIH sous traitement efficace ne transmet plus le virus. Tel était le message de la Conférence mondiale sur le sida qui s'est tenue à Amsterdam l'année dernière, résumé avec la formule U = U (undetectable = untransmittable). Une nouvelle étude parue dans « The Lancet » vient appuyer ce message en démontrant l'absence de transmission dans la population gay.

« Ces résultats confirment ainsi les données de l'étude HPTN 052 publiée en 2011, qui a instauré le traitement comme outil de prévention (Tasp) », indique au « Quotidien » le Pr Gilles Pialoux, infectiologue à l’hôpital Tenon (AP-HP), dont le service est centre investigateur de l’étude PARTNER. PARTNER est une étude observationnelle multicentrique (75 centres de 14 pays européens). Les couples...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires