La cachexie, un facteur de mauvais pronostic dans le cancer - La  prise en charge doit être précoce

La cachexie, un facteur de mauvais pronostic dans le cancerLa  prise en charge doit être précoce

Anne-Gaëlle Moulun
| 09.05.2019
  • cachexie

Une conférence lors du forum de la recherche en cancérologie, organisé par le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes a conclu à la nécessité d’une  prise en charge précoce de la cachexie en cancérologie.

La cachexie chez un patient avec un cancer se définit comme un syndrome métabolique associé à une  dénutrition. Elle correspond à la dégradation profonde de l’état général, souvent accompagnée d’une maigreur importante. Elle se caractérise par une perte continue de la masse...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 16

Partenaires