La cachexie, un facteur de mauvais pronostic dans le cancer - La  prise en charge doit être précoce

La cachexie, un facteur de mauvais pronostic dans le cancerLa  prise en charge doit être précoce

Anne-Gaëlle Moulun
| 09.05.2019
  • cachexie

Une conférence lors du forum de la recherche en cancérologie, organisé par le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes a conclu à la nécessité d’une  prise en charge précoce de la cachexie en cancérologie.

La cachexie chez un patient avec un cancer se définit comme un syndrome métabolique associé à une  dénutrition. Elle correspond à la dégradation profonde de l’état général, souvent accompagnée d’une maigreur importante. Elle se caractérise par une perte continue de la masse...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
montage

À la Une Indus : bientôt la fin d’une injustice ? Abonné

Les actions de récupération d’indus par l’assurance-maladie sont une véritable plaie pour l’économie officinale. Elles suscitent, de plus, un profond sentiment d’injustice chez les pharmaciens. Les syndicats, qui ne cessent de dénoncer ces pratiques, viennent d’obtenir quelques satisfactions auprès de l’assurance-maladie. 1

Partenaires