Veto pratique - Vermifugation des chiots et chatons : pourquoi et comment répéter les traitements ?

Veto pratiqueVermifugation des chiots et chatons : pourquoi et comment répéter les traitements ?

Dr Florence Le Sueur
| 15.04.2019

L’infestation des jeunes carnivores par les vers ronds (ou nématodes) et les vers plats (ou cestodes) est extrêmement courante. C’est pour cela que la vermifugation est un acte de prévention très important pour la santé du chiot ou du chaton, mais aussi pour celle de ses propriétaires, car certains vers sont zoonotiques (cf. ascaris ou ankylostomes). Bien connaître la biologie des vers parasites est la clé pour comprendre les plans de vermifugation du jeune animal.

  • vermifugation

L’infestation ascaridienne est le risque majeur du premier âge

Le ver le plus courant du chiot ou du chaton est un ascaride ou « ascaris » (Toxocara canis, Toxocara cati). Selon certaines études épidémiologiques, le taux d’infestation des chiots peut atteindre 80 %. Pourquoi une telle fréquence ?

Pour le comprendre, il faut revenir sur une particularité du cycle de développement de Toxocara. En effet, ce parasite peut survivre enkysté (à l’état de vie...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires