Sevrage tabagique - Ajuster au mieux le traitement

Sevrage tabagiqueAjuster au mieux le traitement

Christine Fallet
| 28.03.2019

La varénicline est une option chez les fumeurs ayant une dépendance au tabac important. Même chez ceux qui sont réticents à arrêter, il est justifié d'entreprendre un traitement.

  • page 12

Les médicaments d'aide au sevrage tabagique (substituts nicotiniques, bupropion, varénicline) multiplient par 2 à 3 le taux d'abstinence à six mois par rapport au placebo.

« Pour optimiser leur efficacité, on peut jouer sur quatre paramètres : la dose, la durée du traitement, l'observance et le prétraitement », explique le Dr Ivan Berlin (CHU La Pitié-Salpêtrière, Paris). Ainsi, dans le cas des substituts nicotiniques, il faut adapter la dose selon les symptômes...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires