Traitement de la dépression - L'eskétamine arrive… aux États-Unis

Traitement de la dépressionL'eskétamine arrive… aux États-Unis

Didier Doukhan
| 11.03.2019

Depuis plusieurs années, le Laboratoire Janssen œuvrait à valider l'utilisation de la kétamine dans la dépression à risque suicidaire. Une présentation en spray nasal de son énantiomère, l'eskétamine, sera bientôt commercialisée aux États-Unis.

  • dépression

Au printemps dernier, lors du 31e congrès du Collège international de neuropsychopharmacologie à Vienne, le Laboratoire Janssen présentait les résultats encourageants d'un essai de phase 3 mené à l'hôpital Saint-Anne à Paris sur l'utilisation de l'eskétamine (énantiomère de la kétamine) en spray intranasal contre placebo sur des patients souffrant de dépression.

Les données révélaient la supériorité statistique d'un traitement continu avec de l'eskétamine en spray nasal...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacie

À la Une Activité officinale : le calme après la tempête

Après avoir connu deux vagues records correspondant l'une à l'afflux de demandes de paracétamol et de renouvellement d'ordonnances, l'autre à des prescriptions insolites en hydroxychloroquine, l'activité officinale est en chute libre depuis dix jours. Comment faire face à cette situation inédite sans trop de casse ? Commenter

Partenaires