Prévention des maladies cardiovasculaires - Les concepts alimentaires évoluent

Prévention des maladies cardiovasculairesLes concepts alimentaires évoluent

Dr Isabelle Hoppenot
| 25.02.2019

Relative réhabilitation des lipides, mise en avant des méfaits du sucre, mais aussi prise en compte du plaisir lié à la consommation et à la pratique d’une activité physique, développement de la théorie du « nudge » : en matière de prévention du risque cardiovasculaire, les approches changent.

  • NUDGE

Les principes généraux des recommandations nutritionnelles pour la prévention des maladies cardiovasculaires ont récemment évolué. Elles préconisent globalement une alimentation riche en fruits et légumes, noix, huiles végétales, légumineuses, céréales, yaourts, poissons et volailles et pauvre en produits transformés et raffinés, en sucres, en aliments salés et en viande.

Les acides gras saturés (AGS), longtemps pointés du doigt, jouent un rôle moins important qu’on le pensait. L...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
emploi

À la Une Congés d'été : où sont passés nos remplaçants ? Abonné

La recherche d’un remplaçant estival pour que le titulaire puisse s’échapper quelques semaines de son officine ne porte pas toujours ses fruits. Si les uns estiment que trouver un remplaçant est de plus en plus difficile – voire impossible – d’autres jugent que la situation est identique d’une année sur l’autre. Mais aucun ne nie la difficulté. Commenter

Partenaires