L'irisine, une hormone qui protège la mémoire - L'activité physique contre Alzheimer

L'irisine, une hormone qui protège la mémoireL'activité physique contre Alzheimer

Dr Véronique Nguyen
| 21.01.2019

Les études épidémiologiques ont montré que l’exercice physique ralentit le développement de la maladie d’Alzheimer. Une récente étude attribue cette protection induite par l’exercice physique à une hormone sécrétée par le muscle, l’irisine. Elle entraîne des effets bénéfiques sur la plasticité synaptique et la mémoire dans des modèles d’Alzheimer.

  • irisine

« Réhausser les taux cérébraux d’irisine, par voie pharmacologique ou par l’exercice, pourrait constituer une nouvelle stratégie thérapeutique afin de protéger et/ou réparer la fonction synaptique et prévenir le déclin cognitif dans la maladie d’Alzheimer », conclut une équipe multidisciplinaire composée de neuroscientifiques brésiliens, américains et canadiens dans une étude publiée dans la revue « Nature Medicine ».

« La maladie d’Alzheimer (MA)...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
homéo

Homéopathie : 45 députés contestent son déremboursement

Dans une tribune publiée hier dans « Le Journal du dimanche » 45 députés demandent au gouvernement de revoir sa position sur le déremboursement de l’homéopathie. Parmi ces signataires, Josiane Corneloup, députée de Saône-et-Loire... 6

Partenaires