Paludisme au Burkina Faso - Vers un lâcher expérimental de moustiques génétiquement modifiés

Paludisme au Burkina FasoVers un lâcher expérimental de moustiques génétiquement modifiés

Hélia Hakimi-Prévot
| 03.01.2019

Insecticides, moustiquaires et traitements pharmaceutiques montrent aujourd’hui leurs limites dans la lutte contre le paludisme, qui fait encore de très nombreuses victimes (216 millions de cas, 445 000 décès en 2016, selon l’OMS). Face à ce constat, Target Malaria, organisation à but non lucratif, souhaite effectuer dans les prochains mois un lâcher expérimental de moustiques mâles (Anopheles gambiae) génétiquement modifiés (GM) au Burkina Faso. Il s’agit d’une étape...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
maxilase

Maxilase : attention aux réactions allergiques

Les sirops et comprimés contre les maux de gorge renfermant de l’alpha-amylase - Maxilase et alpha amylase Biogaran - peuvent provoquer des réactions anaphylactiques parfois sévères. Les spécialités à base d’alpha-amylase... Commenter

Partenaires