Petites molécules, greffe fécale... - Changements de paradigme dans les MICI

Petites molécules, greffe fécale...Changements de paradigme dans les MICI

Dr Sophie Parienté
| 03.01.2019

La prise en charge thérapeutique actuelle des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin intègre des molécules innovantes, des nouvelles classes moléculaires et des biomarqueurs.

Dans les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), l’objectif thérapeutique n’est plus seulement la rémission symptomatique mais aussi la cicatrisation complète et durable des lésions intestinales « pour diminuer la fréquence des complications intestinales mécaniques ou cancéreuses », indique le Pr Laurent Beaugerie, gastro-entérologue à l’hôpital Saint-Antoine, à Paris. S’il y a moins d’interventions chirurgicales, les patients développent davantage...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pandémie

Coronavirus, une pandémie en vue ?

Plus de 200 cas détectés dans le nord de l'Italie, au moins 12 morts en Iran, des pays qui ferment leurs frontières… l’épidémie de Covid-19 prend une ampleur mondiale. À la date du 24 février, plus de 2 600 personnes sont... 3

Partenaires