Cancer du col de l’utérus au stade précoce - La chirurgie mini-invasive davantage à risque que la chirurgie ouverte ?

Cancer du col de l’utérus au stade précoceLa chirurgie mini-invasive davantage à risque que la chirurgie ouverte ?

Charlène Catalifaud
| 12.11.2018

La chirurgie ouverte du cancer du col de l'utérus a largement laissé la place à des techniques mini-invasives. Or deux études publiées dans le « New England Journal of Medicine » montrent que ces dernières sont associées à une mortalité plus élevée. Des résultats à pondérer, notamment en prenant en compte la courbe d'apprentissage des chirurgiens.

  • cancer col

Deux études américaines publiées dans un même numéro du « New England Journal of Medicine », l’une randomisée, l’autre épidémiologique, remettent en cause les données de la littérature concernant les résultats de l’hystérectomie totale en fonction de la voie d’abord. Elles vont à l’encontre de l’idée selon laquelle la chirurgie mini-invasive du cancer du col de l’utérus est équivalente à la chirurgie ouverte en termes de survie.

La chirurgie mini-invasive du...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Partenaires