Médecine pratique - Les verrues

Médecine pratiqueLes verrues

Pr Philippe Humbert
| 24.05.2018

Les verrues « vulgaires », terme désuet qui qualifie les verrues des doigts, en opposition aux « verrues séborrhéiques », ou à toute autre lésion verruqueuse ainsi dénommée, réalisent des petites tumeurs cutanées bénignes. Ce sont donc des lésions d’origine virale contagieuses que l’on observe plus fréquemment chez les enfants. C’est ainsi que la promiscuité notamment les salles de sport, des piscines sont des lieux propices à la contagiosité.

  • verrues
  • verrues

Certains types de virus se trouvent plus volontiers au sein de certaines professions comme les bouchers ou vétérinaires, poissonniers… il s’agit alors de papillomavirus de type 7.

De nombreux travaux récents ont montré que la peau humaine était colonisée par des papillomavirus en dehors même de la survenue de lésions pathologiques. Il est donc aisé d’imaginer l’apparition de verrues sur certains terrains particuliers, notamment chez les patients greffés, du fait du traitement...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
violences pharmacie

Les agressions de pharmaciens augmentent de 60 %

Cette année encore, les statistiques publiées aujourd’hui par l’Observatoire des agressions de l’Ordre font état d’une recrudescence des actes de violence et d’incivilité envers la profession. 336 pharmaciens ont déclaré une... Commenter

Partenaires