Le bumétanide testé chez la souris dans la maladie de Parkinson - Vers un premier traitement non dopaminergique

Le bumétanide testé chez la souris dans la maladie de ParkinsonVers un premier traitement non dopaminergique

Charlène Catalifaud
| 19.04.2018

Une équipe française a montré que le bumétanide restaure l’activité neuronale du striatum avec un bénéfice moteur chez la souris. Une phase II chez l’Homme va démarrer prochainement.

  • parkinson

Le bumétanide diminue les effets moteurs dus au déficit en dopamine dans la maladie de Parkinson. Ces résultats, observés chez un modèle de souris parkinsonien, ont été publiés dans « Nature communications ».

« Ce traitement est novateur, car toutes les molécules utilisées dans la maladie de Parkinson aujourd’hui sont basées sur la dopamine, ce qui n’est pas le cas du bumétanide. À ma connaissance, il s’agit du seul traitement non dopaminergique qui bénéficie ...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
20 minutes

Coronavirus : « 20 minutes » pointe quelques rares abus de certains pharmaciens

Après l'appel à témoignages lancé lundi, le quotidien « 20 minutes » livre les histoires de ses lecteurs : des abus rares - et condamnés par la profession - de la part de confrères qui « surfent sur l'inquiétude » face au... Commenter

Partenaires